Faire de la photo animalière avec les enfants.

 Préambule :

Le premier confinement a plombé nos envies de sorties, impossible de sortir et d’aller affuter sur le terrain.

Cela faisait quelque temps que j’étais intéressée par les pièges photographiques et j’ai profité des quelques heures de sorties autorisées pour aller poser un piège photo dans le petit bois derrière chez moi. Voir découvrir les locataires qui peuplent votre jardin grâce au piège photo .
Chaque semaine je quittais la maison accompagnée de ma petite fille de 6 ans pour relever la carte et changer les batteries.
Nous revenions, toutes les deux, enthousiastes pressées de voir quel cadeau la nature nous avait donné. Comme deux enfants pressés d’ouvrir leurs cadeaux à Noël, on s’installait devant l’écran du bureau pour révéler la surprise. Et à chaque fois c’était la même magie.

Elle était de plus en plus intéressée aussi j’ai eu l’idée de modifier quelque peu mon petit jardin urbain pour attirer la faune.

 

Tamia sur la pelouse
Tamia au grand angle

Préparation :

J’avais pu observer qu’une famille de tamias, écureuil de Sibérie, une espèce envahissante dans ma région, avait élu domicile dans un nichoir à mésange qui venait de libérer ses occupants ailés.
Ces petits rongeurs se ruaient en famille sur mes réserves de graines de tournesol.

J’ai donc décidé de profiter de leur présente au jardin pour les attirer là où je voulais.
J’ai fait un petit plateau fait de planches que j’ai posé sur une tige plantée dans le sol et j’ai ressorti mon tournesol bio.

Il fallait trouver quelque chose de simple à mettre en œuvre, de ludique pour un enfant et sans crainte que les oiseaux ou la faune ne s’éclipsent au premier mouvement brusque et avoir du résultat sans mettre à rude épreuve leur jeune patience.

J’avais déjà trouvé l’emplacement dans mon jardin avec mon petit support et les tamias le visitaient régulièrement. Je lui ai ajouté quelques décorations comme de la mousse pour le rentre plus « photogénique ». Inspirez-vous de mon article sur le « décor hollywoodien » pour la partie déco de votre support.

Le matériel photographique.

Le matériel nécessaire se compose

  • d’un appareil photo wifi, dans mon cas un Canon Ixus avec fonction wifi
  • une tablette ou un smartphone avec l’appli qui permet de commandé l’appareil photo à distance.

 

  • Un trépied et sa rotule ou un support pour poser l’appareil photo
  • Un fauteuil de jardin confortable et une grenadine accompagnée d’un morceau de gâteau au chocolat maison.
  • Chez Canon : Application Canon Camera Connect

Chez Nikon : Application Wireless Mobile Utility

Chez Sony : Application PlayMemories Mobile : Imaging Edge Mobile

Mode d’emploi.

Vérifiez ces points avant de commencer

  • Soyez sure que vos visiteurs sont habitués à venir manger régulièrement sur le support
  • Posez quelques jours avant, proche de la plateforme, une boite en guise d’appareil photo « leurre » pour qu’ils ne soient pas inquiétés le jour de la prise de vue.

Le jour « J » installez l’appareil photo sur le trépied ou sur le support choisi et vérifiez les réglages et l’angle de prise de vue en faisant une photo test via votre appli.

Rajoutez quelques graines de tournesol et allez vous installer avec l’enfant bien confortablement sur la terrasse en sirotant votre grenadine et en savourant votre gâteau au chocolat.

Surveillez la plateforme et les pilleurs voraces.
L’enfant pourra déclencher la prise de vue depuis l’appli sur la tablette ou le smartphone et ses photos s’y afficheront.

Tamia sur la plateforme

Il me reste un truc important à vous signaler.

Même si vous n’avez pas d’enfant vous pouvez utiliser cette astuce pour vous-même.

Votre boitier photo avec un objectif grand angle apportera un autre effet, bien différent que les photos faites avec une longue focale.

Tamia au grand angle 03
Tamia au grand angle 01

0 Comments

Submit a Comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.