À propos.

Je m’appelle Karin Caporal.

Je suis photographe nature & animalier.
Par amour de la nature, par envie de partager sa beauté et les émotions qu’elle me procure et…par ce que j’aime aussi la photo. C’est une passion que j’ai la chance de partage avec mon conjoint.

J’ai commencé la photo, vers 7 ou 8 ans, avec un Instamatic 25 de Kodak gagné à un concours, ensuite j’ai squatté l’Agfa à soufflet de ma mère et le Yachica de mon père.

Vers 16 ans toutes mes économies en poche, je suis allée acheter mon premier reflex, un Nikkormat et son 35 mm puis plus tard un 80-200 mm å rejoint mon sac photo.

Je partais explorer la nature environnante, les vergers, la forêt… Parallèlement dans la salle de bain  j’ai révélé mes premiers clichés N&B.

J’ai suivi un cursus en imagerie médicale, pour faire de la photo médicale, mais à l’époque la photographie ne rentrait pas dans les habitudes hospitalières.

Je suis maintenant équipée en Canon.

 

Les années ont passé, délaissant la photo argentique et son coût, pour la vidéo, je me suis formée au montage numérique.

C’est lorsque Canon a sorti son 5D Mark II que j’ai enfin pu retrouver le plaisir que j’avais adolescente, boitier en main, lors de mes sorties nature…et le virus s’est réveillé.

J’ai fais de la photo panoramique 360°, de la photo aérienne avec cerf-volant et des clips vidéo.
En photo animalière, je préfère l’affût, laissant venir à moi la faune.

Mon matériel actuel se compose ainsi :

– Optiques :
  • Canon du  fish-eye 15mm au 400mm
  • Multiplicateur x1.4 & x2
–  Boitiers :
  • Full frame, les 5D mark II & III et Mark IV.
– Matériels divers :
  • Trépieds et monopodes : Manfrotto, Gitzo et Siruis
  • Rotules Wimberley, Manfrotto et Gitzo.
  • Déclencheur filaire et sans fil, Jumelles Kite
  • Tente d’affut, filets et camouflages. Beanbags maison…

Je suis équipée en  Logo Canon 

Ma charte de photographe animalier

  • J’observe la nature, j’apprends à la connaitre et à la respecter et je m’adapte à elle.
  • Une photo de justifie pas de déranger ou perturber un animal.
  • Je laisse, après mon passage, le lieu d’affût néant de tout impact environnemental négatif.