Les chevreuils de Jérusalem

C’est avant le lever du soleil que j’arrive, au lieu conseillé par l’équipe forestière qui s’occupe de la forêt de Jérusalem. Il me faut vite et sans bruit, déplier la tente d’affût, installer mon matériel photographique et me mettre en place pour plusieurs heures d’attente.

Forêt de Jerusalem, le jour se lève 01

Forêt de Jerusalem, le jour se lève 01

L’aube déchire la nuit, les lumières bleues se réchauffent, les couleurs apparaissent. La forêt s’éveille.

Forêt de Jerusalem, le jour s'est levé

Forêt de Jerusalem, le jour s’est levé

Face à moi un chemin forestier monte légèrement.
Les premiers bruits se font entendre, ici une mésange, là un merle qui siffle posé sur une branche de houx. De timides rayons traversent les branches dénudées.

Soudain, une chevrette sortant des fourrés, traverse prudemment le chemin, bientôt suivi par son jeune. Ils disparaissent rapidement dans la forêt.

Deux chevreuils montent le chemin

Deux chevreuils montent le chemin

Dans le lointain, les coups de feu de chasseurs se font entendre, ici ils sont en sécurité.
Le soleil est plus haut dans le ciel, je baisse un peu mes ISO, la lumière est meilleure.
Deux femelles remontent le chemin tranquillement.

Deux chevrettes remontent le chemin tranquillement.

Deux chevrettes remontent le chemin tranquillement.

Elles longent la bordure du chemin, traversant de gauche à droite à la recherche de quelques pousses.

Stoppent de temps en temps leur montée, elles relèvent la tête, immobile humant et écoutant la forêt, puis imperturbables recommencent à brouter.
Elles s’approchent à quelques mètres de mon affût.

2 chevrettes s’approchent à quelques mètres de mon affût.

2 chevrettes s’approchent à quelques mètres de mon affût.

Curieuses et intriguées, elles passent feignant l’indifférence puis tournent autour de ce drôle de buisson, dôme aux feuilles peintes.

2 chevrettes

2 chevrettes

Chevrette marche dans le bois

Chevrette marche dans le bois

Elles font mine de partir se cachant derrière les arbres,

Chevrette dans les bois

Chevrette dans les bois

mais reviennent encore.

chevrette

chevrette

S’interrogent sur cette broussaille, intruse, au cœur de leur domaine.

chevrette à l'arrêt

chevrette à l’arrêt

Chevrette, entrechats et pas de deux...

Chevrette, entrechats et pas de deux…

Les ombres et les lumières dessinent la forêt et ses hôtes en 3D.

chevrette de profil

chevrette de profil

Saut de chevrette

Saut de chevrette enre ombres et lumières

Une des chevrettes approche de quelques pas et aboie dans ma direction.

Chevrette Portrait

Chevrette Portrait

Je respire à peine et oublie le déclencheur filaire dans ma main.
Elle avance encore, aboie de nouveau, scrutant dans ma direction.

Chevrette proche de l'affût

Chevrette proche de l’affût

Elle est si proche que je peux lui tirer le portrait.

Portrait d'une chevrette

Portrait d’une chevrette

Pendant quelques minutes elle est a 5 ou 6 m.
je vois son œil noir et son museau luire dans la lumière.
Elle tourne ses oreilles, aboie encore une fois et s’en va rejoindre sa compagne qui est partie sous la futaie.
Qui est la plus étonnée de cette rencontre ? Surement moi.

La matinée s’étire lentement, heureusement j’ai prévu un casse-croute, et du thé chaud dans mon thermos.

Un peu plus tard dans la matinée, la mère et son jeune reviennent. Ils portent leurs poils d’hiver gris-brun apparus lors de la mue d’automne.
Le chevrillard, jeune de l’année à déjà ses 2 bosses sur la tête, prémices de ses futurs bois. Ils remontent le chemin dans ma direction.
Tandis que la mère traine un peu, le jeune avance tête basse, il longe un buisson de houx.

Jeune brocard tête basse

Jeune brocard tête basse

Je suis toujours à bon vent, il ne m’a pas vue, mais la tente l’interpelle.

jeune brocard.

jeune brocard curieux

Il s’approche, s’arrête étonné, tourne la tête vers l’affût, relève le museau. Je n’ose plus bouger.
Il baisse la tête comme pour mieux voir,

jeune brocard.

jeune brocard tête basse

puis la relève une nouvelle fois,

jeune brocard curieux

jeune brocard curieux

s’enhardit et avance encore.

Jeune brocardJeune brocard intrigué

Jeune brocard intrigué

Il est maintenant face à moi à quelques mètres, remue ses oreilles pour détecter un bruit, je retiens ma respiration.

Il fait encore un pas s’immobilise.

Jeune brocard portrait

Jeune brocard – portrait

Il tourne la tête, sa mère a quitté le chemin.
Un dernier regard vers moi et il trottine vers la lisière.
Je reprends ma respiration, par deux fois les chevreuils de jérusalem se sont approchés sans crainte de moi, quelle émotion.

En photographie animalière, nous sommes, parfois, témoins privilégiés de telles rencontres, éphémères et magiques.
Moments fantastiques où le plaisir simple du regard passe avant celui de l’image.

Chevrette - clin d'oeil

Chevrette – clin d’oeil

Décembre 2016